actualités

Comment la digitalisation des régions industrielles et les politiques publiques intègrent la recherche et l’innovation responsable ?

actualités
Comment la digitalisation des régions industrielles et les politiques publiques intègrent la recherche et l’innovation responsable ?

Europe
18 août 2020
La digitalisation est devenue un vecteur déterminant de la compétitivité des industries et des territoires.

Cela est encore plus vrai dans un contexte de l’actuelle crise sanitaire et de la crise économique et sociale qui nous menacent.

L’Europe est pleinement engagée dans les processus de transition numérique. Cela se traduit par des politiques et des stratégies telles que le « marché unique numérique » qui intègre les notions d’éthique et d’inclusion à la différence d’autres zones géographiques.

DigiTeRRI est un projet européen, financé dans le cadre du programme Horizon 2020.

Le consortium est composé de 12 partenaires venant d’Autriche, de France, de Suède, de Norvège et d’Espagne. Il permet aux acteurs issus de trois régions de tradition industrielle : Grand Est (France), Styrie (Autriche), Värmland (Suède) d’intégrer dans la mise en œuvre de politiques publiques focalisées sur la digitalisation, les notions de recherche et d’innovation responsable (RRI). Cela se traduit par des notions d’inclusion, d’ouverture, d’anticipation avec des axes clés comme l’égalité des genres, l’éducation scientifique, le libre accès aux données, l’engagement du public, la gouvernance et l’éthique. L’évolution des industries, d’objets à but purement économique vers des objets intégrant d’autres dimensions sociétales reflète une importance croissante de ces notions de RRI.

Au travers Digiterri, la région Grand Est, la région de Styrie et la région du Värmland collaborent dans le cadre d’un dialogue multi-acteurs qui vise à renforcer leur compétitivité, leur capacité d’attraction, leur capacité à recruter des talents et à consolider les infrastructures locales pour saisir les opportunités offertes par la numérisation.

Au cours de ce projet qui se terminera en 2022, dix ateliers (sur les trois pays) permettront aux parties prenantes de participer à la co-création de stratégies qui aideront chacun des trois territoires dans leur transition digitale vers des écosystèmes de R&I plus responsables, résilients, mieux armés pour faire face efficacement aux futures crises que nous traverserons.

Des représentants des entreprises, des scientifiques – chercheurs d’universités, des institutions et acteurs représentatifs de la société – traditionnellement connus sous le nom de « quadruple hélice » – s’impliqueront dans le projet pour :

  • Définir une vision commune pour l’avenir
  • Élaborer une feuille de route pour le processus de transition
  • (et) mettre en œuvre des actions qui contribuent à un écosystème de R&I plus ouvert, plus transparent et plus démocratique.

avec une attention particulière à ce que les résultats s’alignent sur les valeurs et les besoins de toutes les parties concernées

 

Seront prises en compte toutes les dimensions de la numérisation, qu’il s’agisse de la vie quotidienne des citoyens, des possibilités d’éducation et de formation, du marché du travail, jusqu’à la vision des entreprises, la recherche et l’innovation et le système éco-sociétal.

*La notion de « Recherche et l’innovation responsables » (RRI) a émergé en Europe, soutenue depuis 2011 par la Commission EU, comme un cadre de politique scientifique qui vise à promouvoir :

  1. la participation des publics et la responsabilisation des acteurs dans les champs de la science et de l’innovation ;
  2. une recherche et une innovation qui influenceront la société de manière durable et réfléchie sur le plan éthique.

Elle vise à encourager les acteurs de la société à travailler ensemble tout au long du processus de recherche et d’innovation (R&I) pour mieux aligner la R&I et ses résultats avec les valeurs, les besoins et les attentes de la société. L’expérience montre que les stratégies et pratiques basées sur la RRI peuvent ouvrir la R&I à tous les acteurs concernés et améliorer la coopération entre la science et la société

Les politiques de RRI sont basées sur l’inclusion, l’ouverture, la réflexivité et l’adaptabilité et aident les organisations à intégrer l’éthique, le genre, la gouvernance, le libre accès, l’engagement public et l’éducation scientifique dans leurs politiques, pratiques et processus.

Partenaires régionaux du projet : Grand E-nov, Materalia, Université de Lorraine (laboratoire ERPI)

 

Site web du projet : 

https://digiterri.eu/

 

Suivre DigiTeRRI sur les réseaux sociaux : #DigiTeRRI (Linkedin) / @digiTeRRI (twitter)

 

A vos agendas !

24 septembre 2020 : 1er webinar de présentation du projet – intégrer les parties prenantes, acteurs engagés au groupe projet pour le territoire Grand Est (plus de précision à venir sur notre site web et sur le site Digiterri)

 

Le projet est financé par la Commission Européenne, via le programme Horizon 2020 : SwafS-14-2018–2020 – CSA- Supporting the development of territorial Responsible Research and Innovation

Vos contacts Grand E-nov

Jean Jacques Bernardini

jj.bernardini@grandenov.fr

Stéphanie Toussaint

s.toussaint@grandenov.fr

Découvrir aussi

Autres actualités

nos partenaires

Ils nous soutiennent