actualités

ISO 56002 : La nouvelle norme internationale pour le Management de l’Innovation a une part d’ADN venue du Grand Est

actualités
ISO 56002 : La nouvelle norme internationale pour le Management de l’Innovation a une part d’ADN venue du Grand Est

Grand E-nov
14 octobre 2019
En septembre 2019 a été publiée l’ISO 56002 – Système de Management de l’Innovation. Ce référentiel est le fruit de plus de 4 années de travail d’un comité regroupant plus de 70 experts internationaux issus de 59 Pays.

Responsables innovation de Grands Groupes, dirigeants de PME, startups, représentants de l’écosystème de soutien à l’innovation, consultants et universitaires ont partagé leur(s) expérience(s) pour créer un référentiel de bonnes pratiques favorisant le développement de l’innovation dans les entreprises. En région Grand Est, le cabinet conseil Innovation Way et l’Université de Lorraine à travers l’ENSGSI et l’ERPI ont été associés à la démarche au niveau international. L’agence régionale de l’innovation Grand E-nov a suivi ces travaux de près en tant que membre de la commission française.

« Attention, il s’agit bien d’un guide de bonnes pratiques pour aider les organisations à mettre en place un Système de Management de l’Innovation et non d’une norme certifiante qui pourrait enfermer les entreprises sous une chape de procédures obligatoires » précise Johan Claire du cabinet Innovation Way, membre actif de la commission de normalisation.

 

« Cette norme devrait clarifier le rôle des intermédiaires dans la chaîne de valeur du management de l’innovation. La norme permet de mieux comprendre et qualifier les accompagnements proposés par les différentes organisations en fonction de l’état de maturité de l’innovation, de ses savoir-faire et compétences de l’idée à la commercialisation » précise Benjamin Lallemand, membre de la Commission et chargé de projets chez Grand E-nov.

 

ISO 56002 – Un guide au service du développement des entreprises et des territoires.

Les cibles de ce guide sont multiples : entreprises de toute taille, associations, structures publiques, centres de recherche … toutes peuvent trouver intérêt à utiliser ce document.

En effet, quelle que soit sa taille ou sa forme juridique, toute entreprise qui aspire à innover régulièrement, doit faire évoluer ses pratiques et trouvera des recommandations pour le faire dans l’ISO 56002.

Les structures de formation privées, tout comme l’enseignement supérieur, pourront utiliser l’ISO 56002 comme une ressource pour établir des programmes de formation ou faire évoluer des référentiels de compétences. « J’ai trouvé important de m’investir dans ces travaux, car à l’heure où tous les établissements souhaitent former à l’innovation, je crois que l’enseignement supérieur a besoin de référentiels permettant d’identifier les compétences clés à développer » souligne d’ailleurs Laure Morel, Directeur de L’École Nationale Supérieure en Génie des Systèmes et de l’Innovation de l’Université de Lorraine, très engagée dans la rédaction de la norme, notamment sur le volet évaluation des processus d’innovation et management des idées.

Les conseils en innovation pourront voir l’ISO 56002 comme un document permettant de faciliter l’élaboration d’une vision commune de ce qu’est un Système de Management l’Innovation avec leurs clients. Ils pourront aussi potentiellement y trouver l’opportunité de préciser ou faire évoluer leurs champs d’expertises et d’interventions.

Au-delà des conseils privés, l’écosystème du soutien à l’innovation français est particulièrement dense (Agences d’Innovation, SATT et cellules de valorisation, Pôles de compétitivité, BPI, INPI, FrenchTech, Carnot, IRT, CRITT …). « L’ISO 56002 permettra de mettre en valeur l’expertise de chaque structure à travers un référentiel commun regroupant tous les thèmes qui tournent autour du management de l’innovation : du financement à la propriété intellectuelle en passant par le pilotage de projet, la créativité, le Design Thinking, etc … » indique Johan Claire.

Enfin, les décideurs politiques, nationaux et régionaux, pourront y voir une ressource précieuse pour identifier de bonnes pratiques permettant d’améliorer la capacité à innover des organisations et pouvant faire l’objet de programmes de soutien.  « L’objectif est de concourir à la création de valeur économique au service du redressement industriel de la France » insiste Frédéric Biron du CEA Tech, également membre du comité de rédaction.

ISO 56002 – Une forte influence française et des acteurs régionaux engagés

 

La France est l’un des piliers de ces travaux. C’est d’ailleurs la française Alice de Casanove, chargée de la culture de l’innovation chez Airbus, qui préside le comité international ISO TC 279 – Innovation Management, porteur du projet. La commission Française est particulièrement dynamique et regroupe des professionnels issus du secteur privé et du monde académique.

Le Grand Est dispose de fortes compétences en Management de l’Innovation. Il était donc naturel qu’il soit activement représenté durant ces travaux. Aux côtés de représentants du groupe Total, d’Airbus, et du CEA, Johan Claire, fondateur de la société Innovation Way, Laure Morel, directeur de l’ENSGSI de l’Université de Lorraine ont porté la voix française dans la rédaction de ce document.

ENSGSI | L’École Nationale en Génie des Systèmes et de l’Innovation, une école d’ingénieurs nancéienne naturellement tournée vers l’Innovation

Depuis plus de 25 ans, L’ENSGSI forme à l’ingénierie de l’innovation. Elle conçoit et diffuse en France comme à l’international des méthodes et des outils pédagogiques pour former à l’innovation tout en répondant à des problématiques réelles d’entreprises. Opération de créativité « 48 h pour faire vivre des idées © », challenge 72h Agile, déploiement d’un Fab Lab mobile ou encore développement du Lorraine Fab Living Lab (LF2L), plateforme unique associant fab lab et living lab sont autant d’outils au service des entreprises.

Le Lorraine Fab Living Lab ©, espace inédit de 400 m2, au cœur de Nancy, contribue au rayonnement de l’école vis-à-vis des entreprises de la Région. Destiné à favoriser l’intégration de l’usager dans le développement d’innovations, cet espace est doté de nombreuses technologies permettant l’émergence de concepts, la matérialisation de prototypes et la réalisation d’expérimentations. Il favorise aussi la rencontre entre chercheurs, étudiants, acteurs de l’innovation et entreprises.

« L’ENSGSI cultive son positionnement de PME de l’enseignement, car cela lui permet d’avoir le degré d’agilité nécessaire au maintien de contenus de formation à la pointe et d’une pédagogie innovante au fait des dernières nouveautés : pratiques collaboratives dans la formation, pédagogies actives, classe inversée, jumeaux numériques, auto-apprentissage dirigé… font partie de notre ADN et du quotidien de nos étudiants » souligne Laure Morel, Directeur de l’ENSGSI.

Innovation Way | Outils et méthodes pour développer la capacité à innover des entreprises

Créée en 2017 et implantée à Nancy, Innovation Way déploie une offre de diagnostics et formations visant à favoriser le développement de Système de Management de l’Innovation dans les entreprises et les structures publiques.

« Trop souvent les entreprises confondent développement de projet innovant et management de l’innovation. Manager l’innovation, c’est être en capacité d’innover régulièrement et de varier les types d’innovation. Au-delà d’innovations technologiques, les entreprises doivent être capables d’innover par les services, dans leur organisation, d’envisager de nouveaux business modèles… Tout cela est possible en mettant en place des pratiques adaptées. C’est là qu’est notre cœur de métier » précise Johan Claire, son PDG.

Acteur de l’accompagnement des territoires

 

L’innovation est un facteur de développement pour chaque entreprise, mais c’est aussi une des clés du développement de l’économie des territoires. « Nous accompagnons ainsi différents territoires en France et à l’international pour la mise en place d’opérations associant des diagnostics et des actions collectives à destination des PME et ETI. Par exemple, au niveau régional, nous déployons actuellement une action vers 100 entreprises en partenariat avec l’UIMM Lorraine » souligne le dirigeant.

Grand E-nov

Difficultés à définir une ambition, à savoir par où démarrer, à identifier toutes les étapes et les questions à traiter, à partager une vision commune sur cette organisation ? Grand E-Nov vous accompagne dans la mise en place, ou l’optimisation, de votre processus d’innovation, pragmatique, personnalisé et totalement adapté à la taille et la culture de votre entreprise. Nous privilégions une intervention stratégique et opérationnelle :

  1. Définition de vos axes d’innovation

Pas de processus d’innovation efficace sans une vision claire et précise des axes d’innovation à moyen terme (produit / process / service / organisation / et…). Il s’agira de définir les axes d’innovation de l’organisation pertinents en cohérence avec la stratégie globale de l’organisation et avec les ressources qu’elle peut mobiliser.

  1. Définition et paramétrage de votre processus d’innovation

Les idées s’accumulent, peu d’entre elles sont traitées, et c’est toujours les mêmes personnes qui contribuent au processus créatif ? Comment dynamiser la gestion d’idées ? Comment mieux piloter votre portefeuille de projet, et engager les bonnes ressources au bon moment ? Posez clairement les différentes étapes de votre processus d’innovation, et outillez-les !

Pour vous aider à cerner les enjeux du management de l’innovation pour votre entreprise, nous vous proposons un accompagnement à 360 directement appliqué à vos innovations[1].

 

[1] Accompagnement financé à 100% par la commission européenne sur la base de 7 jours dans le cadre du programme EIMC.

Vos contacts

ENSGSI | Laure MOREL, Directrice

laure.morel@univ-lorraine.fr

 

INNOVATION WAY | Johan CLAIRE, CEO

johan.claire@innovation-way.com

 

Grand E-nov | Benjamin LALLEMAND, Chargé de projets (PhD)

b.lallemand@grandenov.fr

Découvrir aussi

Autres actualités

nos partenaires

Ils nous soutiennent